Ascension dans le ciel de Draveil

 

 

L’ascension est aussi un jour de cerf-volant, un prétexte comme un autre après tout !

Quelle magie, dans ce petit vent, 2, 3, 4 mph

20140529_003

Le site de la base de loisirs de Draveil était aujourd’hui pris d’assaut par des lucanophiles… c’est-à-dire que je n’étais pas seul sur le spot à faire voler mon bout de tissus.

Le 2 fils bleu pompait pas mal car il n’y avait pas assez de vent surtout là où il évoluait.

20140529_002

Tandis que le papillon avait beaucoup de mal:

20140529_001

J’ai été abordé par une personne qui après avoir voler longtemps en 2 lignes venait de s’équiper d’un 4 lignes. Elle se demandait depuis combien de temps je pratiquais pour arriver à faire ce que faisait: avec  le Zen ça fait 1 an et demi… “ah quand même !” Ben oui il faut ce qu’il faut, de l’entraînement …. juste pour le plaisir!

Char à cerf-volant

Le club bkt basé à Andrezel en Seine-et-Marne organisait ce week-end son “festival” annuel où était proposé au public des initiations au kite de terre. J’entends par là la pratique du cerf-volant de traction. Cette discipline est assez éloignée du 4 lignes type Revo car le CV de traction n’a pas les mêmes objectifs que le Revo. Le but du CV de traction étant de générer suffisamment de force pour tirer une personne, sur une planche à roulettes, un char ou sans rien du tout !

Le plaisir de la traction se situe dans la sensation de vitesse et les acrobaties du pilote lui-même alors que le Revo est un pur vol par procuration et propose un pilotage de précision, tout en finesse faisant du CV l’objet premier de la discipline. Je ne suis pas adepte de la traction mais il faut de tout pour faire un monde, alors juste pour le plaisir !

1er mai, du B-Zen à la place du muguet

Tradition du 1er mai, des vendeurs de muguets fleurissent sur bord des routes mais à la base de loisirs de Draveil c’est le cerf-volant. Avant midi le vent était faible et convenable pour sortir mon B-Zen.

Malheureusement vers midi le vent s’est mis à souffler plus fort, ce qui mit fin à ma séance. Juste à temps pour éviter l’averse qui suivit. Mais quel plaisir de faire voler mon Zen !