Après-midi Zen à Draveil

Hier le vent m’a permis de sortir une fois de plus le Barresi STD qui n’arrête pas de faire de l’ombre à mon B-Zen et ce n’est pas forcément la faute à la météo hivernale avec ses vents de brutes, il y a aussi la paresse de devoir bouger au sol. Mais aujourd’hui cela faisait 3 mois que le B-Zen n’avait pas quitté sa housse, depuis le festival de Marle 2013 où le vent avait brillé par son absence le samedi après-midi. Je me suis alors décidé à défroisser l’Icarex de mon B-Zen dans un vent qui s’annonçait idéal pour mon SUL.

Le temps était pas trop mal avec du bleu dans le ciel et des températures à faire tomber le bonnet.

L’herbe était encore bien mouillée, sale temps d’hiver froid et humide !

Le vent faisait sa diva et il me fallut attendre qu’il souffla un minimum pour porter le B-Zen.

Les gens sortent de leurs tanières quand le soleil est de la partie, ça m’a fait patienter en attendant Eole.

Mon B-Zen pu néanmoins s’envoyer en l’air à plusieurs reprises et il eut bien raison car vers 16h Eole avait  mis fin à sa prestation pour aujourd’hui.

En résumé une bonne petite séance qui m’a rappelé combien j’adore le  petit vent, surtout quand j’entends les passants dire « Mais çe ne peut pas voler, il n’y a pas de vent ». Si si, la preuve…. juste pour le plaisir !

Comme un lundi à Draveil

Après m’être remis au revo en salle hier à Cramayailes, je me suis rendu aujourd’hui sur mon spot préféré à la base régional de loisir de Draveil. Le soleil faisait déjà une percée vers 13h et malgrès un petit passage nuageux qui m’a fait craindre le pire, la séance c’est déroulée sous de larges éclaircies pour finir sous un beau soleil d’hiver.

Nouvel an à la base de loisirs de Draveil

Pour commencer cette année 2014 sur un bon pied, rien de tel qu’une petite session de vol avec mon revo barresi. Le vent était passable, une dizaine de mph mais avec des rafales bien senties, je dirais environs 15 mph. La pluie menaçait mais ce n’est pas quelques gouttes qui allaient me faire peur, et finalement il n’est pas tombé d’averse.

En fin de session je fus rejoint par une petite fille avec un Eddy coloré. Je confirme que les font du cerf-volant en courant même quand il y a du vent à faire exploser mon barresi STD !