Sur la pelouse du Prado

15 jours d’abstinence c’est beaucoup pour un cerf-voliste et beaucoup trop quand on n’a pas beaucoup d’expérience. Les reflexes s’émoussent mais reviennent vite ! Cette après-midi sur la pelouse de la plage du Prado à Marseille, Barresi sans John, seulement mon Revo et moi dans un vent flirtant avec les 16 mph. Hummmmm, ça fait du bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *